Poème ; Debout Jeunesse !

Photo historique d’un groupe de pèlerins Canadiens-Français (leur drapeau Carillon-Sacré-Cœur est encerclé), au sanctuaire national de la Petite-Thérèse-de-l’Enfant-Jésus à Wakaw, Saskatchewan, en 1927.


C’est en lisant les paroles d’un prêtre révolté que ce poème m’est venu à l’esprit. Le pauvre homme, défroqué à la fin des années soixante, prétendait comprendre l’histoire, tout en étalant sa pauvre théologie anticléricale, le catholicisme au Canada. Il condamnait le passé sans scrupules, détruisant ce que dix générations avant lui avaient construit. Je déplore le vol de mon patrimoine ! La jeunesse d’aujourd’hui constate que l’ancienne garde révolutionnaire est dépassée. C’est dorénavant un nouveau mouvement qui voit le jour, et qui sans idolâtrer le passé se tourne quand même vers lui pour avancer dans le futur. Et ce futur, il n’appartient à nul autre qu’à nous !

Jeunesse ! le futur est nôtre,
Nous en sommes les apôtres.

Que l’érable unifolié,
Cède-t-au fleurdelysé,
Carillonnant du Cœur-Sacré.

Oubliant l’effort ancient,
Précipitant tout son destin,
Vers l’enfer !

Révolte soixante-huitarde,
N’est plus du tout une avant-garde,
Prolifère.

La cognée ancienne s’attaque,
Au tremble-feuille et son arnaque.

Et bientôt, les blés,
En sol propice, plantés,
Chanteront ce Cœur-Sacré.

— Mathieu-N-J Langlois, 16 juin 2021


La poésie du terroir provient d’un profond désir de protéger l’essence de la culture Canadienne-Française d’antan. C’est par un élan hautement patriotique que naît la littérature, les contes et la poésie du terroir. J’en parle ici, car certains penseurs d’aujourd’hui affirment qu’il n’y a pas vraiment de place pour de telles idées. Malgré leurs critiques, il y a quelque chose du terroir d’attrayant, de romantique, d’éternel ; c’est un retour aux origines. Pourquoi la cuisine rustique, à l’ancienne, nous comble tant ? Elle sait vraiment nourrir le corps ; et ainsi, la poésie du terroir à sa manière rustique et ancienne, nourrit elle aussi l’intellect et l’âme.

Pour en connaître plus sur ce genre littéraire, à lire à votre discrétion : La littérature du terroir | Épopée postmoderne

Publié par Mathieu-N-J Langlois

Épris de philosophie, avec un petit penchant thomiste, il apprécie le chant grégorien, la théologie, la poésie, la photographie, la randonnée et l'histoire ; surtout celle du Canada et de l’Église. C’est le désir de partager ce qu'il a récolté çà et là qui l'a finalement décidé à écrire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :